Understanding Prejudice
Understanding Prejudice
Return Home

Reading Room

Exercises and Demonstrations
Multimedia Center
Teacher's Corner
Directory of Experts
Organizations
Links on Prejudice
About Us
Privacy Policy
Contact Us

Reading Room
La psychologie des préjugés: Un aperçu

Un autre bienfait important

Un bienfait additionnel de prendre en considération la perspective de la cible, c’est que cela peut générer des suggestions pour réduire les préjugés, les stéréotypes et la discrimination. Même si les chercheurs ont été réticents à explorer ce sujet par peur de transférer le poids de la diminution des préjugés des auteurs vers les cibles, il y a une reconnaissance grandissante de l’habileté des cibles à influencer leurs interactions avec les membres du groupe majoritaire (Major, Quinton, McCoy, & Schmader, 2000). Par exemple, Jennifer Eberhardt et Susan Fiske (1996) recommandèrent les tactiques suivantes aux employés voulant réduire la discrimination à laquelle ils font face dans leur milieu de travail:
  • Puisque les humains ont une tendance à penser en terme de catégories, essayez d’amorcer («prime») les autres afin qu’ils vous catégorisent de façon positive (p.ex., en augmentant la prépondérence d’«éduqué» ou de «directeur»).

  • Accentuez les buts communs, le destin commun et autres domaines de ressemblance avec les membres du groupe majoritaire afin qu’ils puissent s’identifier à vous et vous percevoir comme un individu plutôt qu’un membre stéréotypé de l’exogroupe.

  • Lors de conversations, rencontres ou instructions générales de la compagnie, rappelez aux membres de la majorité les valeurs que vous avez en commun, telles que un désir pour la justice, pour que les gens soient encouragés à agir conformément à ces valeurs.

  • Félicitez les membres du groupe majoritaire lorsqu’ils agissent de façon juste et égalitaire, afin de renforcer leur comportement et d’établir des normes de conduite positives.

  • Si possible, évitez d’interagir avec des membres du groupe majoritaire qui sont à un risqué élevé de développer des préjugés et stéréotypes: des gens qui sont stressés ou distraits, qui ont reçu un coup dur à l’estime de soi, qui se sentent vulnérables ou anxieux ou des gens qui démontrent des signes de pensée rigide ou une orientation de dominance sociale élevée.

Comme Janet Swim et Charles Stangor (1998, p. 6) l’écrivirent dans leur livre Prejudice: The Target's Perspective, prendre en considération les expériences des gens cibles de préjugés améliorent non seulement la qualité des recherches sur les préjugés, mais cela «donne aussi une voix aux groupes ciblés, valident leur expériences, aident à identifier leurs forces et faiblesses particulières et peut potentiellement augmenter l’empathie pour les cibles de préjugés dans la société actuelle.»


Page précédente
Page 22 de 27
Page suivante